Le Maca du Pérou

Le Maca du Pérou

Le saviez-vous ? Il existe une multitude de compléments alimentaires qui aident le corps humain à combler une carence ou à le revitaliser. Ils existent sous plusieurs formes : solutions buvables, comprimés, gélules, pastilles, sachets de poudre, ampoules de liquide, pilules, etc. Outre la pluralité de leurs formes, les compléments alimentaires ont des compositions très variées, utilisant diverses plantes aux vertus incroyables. C’est le cas de la « Maca du Pérou », réputée pour être à ce jour l’un des meilleurs suppléments en raison des nombreux bienfaits pour la santé qu’on lui connaît.

La « Maca du Pérou » : de quoi s’agit-il au juste ?

Aujourd’hui très connue sous forme de complément alimentaire, la Maca du Pérou séduit par ses valeurs nutritives hors normes. Des valeurs qu’elle doit, non seulement à ses origines, mais aussi à sa constitution naturelle, deux éléments qui en font un super tubercule.

Quelle est son origine ?

La Maca est une plante au nom scientifique de Lepidium Meyenii, de la famille des brassicacées, très répandue dans les Andes péruviennes. Sa particularité est qu’elle survit dans des conditions climatiques extrêmes. Au Pérou, elle est surtout cultivée dans les hauts plateaux des Andes. Pour la petite histoire, la Maca était une plante sacrée des Incas.

Cela fait plus de 4000 ans qu’elle est, non seulement utilisée comme aliment, mais aussi à des fins médicinales. La Maca possède un grand nombre de propriétés bénéfiques sur les plans physique, intellectuel et sexuel. Utilisée au départ pour ses propriétés et son influence sur la fertilité, elle était l’apanage des personnes de premier rang et des soldats qu’elle fortifiait pendant les batailles. Les conquistadores espagnols, après avoir envahi l’empire inca au cours du XVIe siècle, l’ont utilisée comme un stimulant et un énergisant. Le reste du monde ne commença à s’y intéresser qu’au cours du XXe siècle suite à des études scientifiques.

Il s’agit donc d’un tubercule très apprécié pour sa valeur nutritionnelle. Les Péruviens en mangeaient de diverses façons, parfois cru, très souvent cuit et quelquefois séché. Il était aussi utilisé en tant qu’aliment pour leur bétail.

Petite description

La Maca est une plante munie d’une racine qui pivote et d’une partie aérienne réduite. Dans sa forme originelle, la Maca du Pérou ressemble énormément à la betterave ou au radis. Elle développe des feuilles qui ont la forme d’une rosette étalée sur le sol. La racine pulpeuse constitue la partie dominante de l'extension de la Maca. Elle gonfle pendant la croissance pour former le tubercule. Sa récolte se fait une ou deux fois par an, selon le type de sol sur lequel elle est plantée. Cette récolte intervient entre le mois de juin et celui de juillet, lorsque les feuilles visibles de la Maca commencent à jaunir. C’est la partie de la Maca qu’on utilise le plus en phytothérapie.

Les variétés de la Maca dépendent, non seulement des couleurs de sa racine, mais aussi de sa taille et sa forme. En ce qui concerne la couleur de la racine, la plus courante est la couleur jaune. C’est d’ailleurs celle qui a le plus de popularité au Pérou. Certaines variétés sont de couleur ocre tandis que d’autres sont violettes, rouges ou noires. Autant qu’elles sont, toutes ces variétés de Maca ont une forme commune, généralement ovale. Quelques rares variétés sont rondes. Quelle que soit la variété, la Maca reste reconnaissable au premier coup d’œil par cette forme bien distinctive.

Sur le plan nutritif et thérapeutique, la couleur de la racine de la Maca est déterminante. En effet, il est connu à la Maca de couleur jaune des vertus énergisantes alors que les racines de la Maca rouge sont réputées pour traiter les troubles de la prostate. C’est ce qui a d’ailleurs valu à la Maca d’être désormais consommée beaucoup plus sous forme de complément alimentaire. À ce propos, la Maca du Pérou est retrouvée en gélules et en poudre. Pour préserver toutes les vertus nutritives de ce super aliment, le tubercule est séché au soleil, naturellement et suivant un processus unique.

Principes actifs, vitamines, bienfaits…

La valeur nutritionnelle de la Maca est comparable à celle de certaines céréales comme le riz ou le blé. La Maca dispose de plusieurs principes actifs qui sont la source de ses bienfaits. Parmi eux, nous avons les saponines, les tanins, les isothiocyanates et les glucosinolates. Elle est aussi constituée d’acides aminés comme l’arginine et l’histidine qui jouent un précieux rôle sur la libido et les fonctions sexuelles.

Au nombre des vitamines que contient la Maca, on peut citer la riboflavine (B2), l’hydroxocobalamine (B12), l’acide ascorbique (C) l’alpha tocophérol (E), la thiamine (B1), l’épicathécol (P) et le cholécalciférol (D3). Elle a aussi à son actif, des minéraux qui sont importants pour la récupération et l’immuno-stimulation. Il s’agit du zinc et du manganèse qui sont efficaces pour optimiser le repos entre les séances lourdes des sportifs. On a aussi le calcium, le potassium et le fer dont la présence est favorisée par la richesse du sol sur lequel pousse la Maca.

La Maca passe pour une véritable plante miraculeuse dont les bienfaits sont innombrables. Principalement, elle a des effets bénéfiques pour le désir sexuel et la libido. C’est, en effet, un aphrodisiaque naturel, d’où son nom de « viagra péruvien ». Elle est connue pour booster la fertilité aussi bien chez les hommes que chez les femmes. La Maca est utilisée dans le traitement de la stérilité masculine pour une amélioration de la qualité du sperme. Elle est reconnue pour stabiliser le niveau de sucre dans le sang et elle favorise le bien-être en combattant les douleurs causées par la menstruation. En outre, la Maca est un parfait allié des femmes. En effet, grâce à sa forte teneur en protéines, elle favorise la réduction des symptômes de la ménopause (les bouffées de chaleur surtout).

Ce tubercule assure une meilleure performance physique et mentale, améliore la force physique des personnes âgées, ainsi que le système de récupération des femmes enceintes, de celles qui viennent d’accoucher et des sportifs. Cette racine limite la production du cortisol qui est l’hormone du stress. Cela lui permet de combattre l’anxiété, l’angoisse et la constipation. Elle est aussi un excellent moyen de lutte contre l’anémie, avec ses teneurs de 60 à 75 % en glucides, 10 à 14 % en protides, 2,2 % en lipides et 8,5 % en fibres.

La Maca limite les risques de fracture et vous assure un bon sommeil. Si vous aviez par exemple du mal à vous concentrer et à être motivé, elle peut vous aider à avoir un état mental plus positif et un esprit plus éveillé et concentré.

Entraîne-t-elle des effets secondaires ?

La Maca est un complément alimentaire naturel dénué d’effets secondaires. Il ne faut, bien entendu, pas en abuser. Contrairement à certains produits vendus sur le marché, la Maca est loin d’être un dopant. Elle est considérée comme un adaptogène, tout comme le ginseng, compte tenu de ses fonctions d’adaptation. Elle n’a aucune interaction connue avec d’autres plantes, suppléments alimentaires et des médicaments. Sa poudre est un produit totalement naturel. C’est la preuve qu’elle ne fait que du bien à votre corps.

Cependant, si vous êtes sujet à la tension artérielle, il vaut mieux ne pas trop en prendre ou carrément vous en passer.

Quel est son mode de consommation ?

La poudre de Maca peut chaque jour être consommée en quantité voulue. Le choix vous revient. Mais ce qui est sûr, c’est que votre corps tirera juste ce dont il a besoin pour bien fonctionner. Pour avoir de bons résultats, il faut que vous veilliez à acheter de la Maca originale. Elle doit provenir des Andes même, être cultivée et séchée naturellement en altitude, de manière traditionnelle.

Que ce soit dans vos sauces, vos bouillies ou vos soupes, vos salades, dans vos thés ou dans vos tisanes, cette poudre s’incorpore facilement. Elle a une saveur de caramel ou un goût de noisette qui se marie bien avec le cacao, les baies de gojis et d’autres super aliments importants pour votre corps. Pour plus de nutriments, vous pouvez la combiner avec du lait d’avoine ou du yaourt.

Il est aussi possible d’associer la Maca à d’autres plantes ou algues. Parmi elles, on peut citer le ginseng, le damiana, le tribulus (connu pour booster l’énergie sexuelle), l’ashwagandha, le rhodiola, l’éleuthérocoque (aussi utilisé dans la lutte contre le stress), la guarana, la chlorella, sans oublier, bien entendu, la spiruline.

En général, comme supplément, il est conseillé de consommer entre deux et quatre gélules d’extrait de Maca par jour, réparties entre le matin et midi. Pour les femmes en ménopause, des doses de 3,5 grammes par jour favoriseront une meilleure qualité de vie.

Les compléments alimentaires sont en l’occurrence des aides pour le bon fonctionnement de l’organisme. Il n’est pas interdit d’en consommer et la Maca a prouvé au cours des années qu’elle est plus que bénéfique pour l’organisme. Elle est même utilisée dans la préparation de biscuits, de gâteaux, de chips et de boissons. Le plus important est de l’inclure dans une alimentation équilibrée.

Néanmoins, si vous voulez en consommer pour combler un déficit ou faire une cure de Maca, vous pourrez consulter un médecin pour un meilleur suivi.